Le site des Imams Al Hassan et Al Houssein pour le patrimoine et la pensseé islamique.

LE CARACTERE IDEAL DES FEMMES MUSULMANES

0 votes 00.0 / 5

Dans le Coran, Allah nous informe sur la manière dont la foi bénéficie à une femme :

Et n'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une idolâtre, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux idolâtres tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un idolâtre même s'il vous enchante. Car ceux-là [les idolâtres] invitent à l’enfer ; tandis qu'Allah invite, de part Sa Grâce, au paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignements afin qu'ils se souviennent ! (Sourate al-Baqarah, 221)

Allah révèle que la foi, la crainte et le respect d'Allah, et la moralité islamique sont les causes premières de la force de caractère et de la vertu des croyants. La foi rend les qualités d'une personne significatives. De plus, la moralité du Coran aide les femmes, et toutes les autres personnes, à acquérir un caractère plus fort, plus solide et plus vertueux. Comme Allah le révèle dans le verset : "Au contraire, Nous leur avons donné leur rappel, mais ils s'en détournent." (Sourate al-Mu'minun, 71), cette moralité donne aux gens leur dignité et leur honneur. En conséquence, les femmes qui vivent selon cette moralité seront respectées et goûteront à l'honneur et à la dignité qu'elles méritent.

Comme nous l'avons mentionné plus tôt, Allah n'a pas déterminé des caractères séparés pour les hommes et les femmes et Il appelle donc tous les gens à respecter le caractère musulman. Ainsi, les musulmans craignent et respectent Allah, recherchent Sa bénédiction et seulement à gagner l'au-delà, en sachant pleinement que la vie de ce monde est temporaire et qu'ils vont mourir un jour.

Tous les musulmans s'efforcent en permanence de vivre selon la moralité du Coran. Les femmes qui le font sont exemptes de tous les défauts de caractère, des faiblesses et des préjugés que l'on trouve chez les incroyantes. Au lieu de cela, elles développent un caractère fort basé sur leur foi. Les croyantes ne tiennent pas compte des suggestions et des critiques de leur société, de leur famille ou de leurs amis et vivent selon les valeurs et la moralité du Coran.

Marie est le meilleur modèle pour ces femmes, car pendant toutes les épreuves difficiles qu'elle traversa dans sa société incroyante, elle montra toujours sa force de caractère et son intégrité. Et la force qu'elle tira de sa foi en Allah, sa soumission sincère envers Lui, et son adhésion constante aux valeurs de l'Islam lui permirent de préserver son honneur et son intégrité. En fait, elle était réputée pour ces qualités au sein de son peuple.

Dans ce chapitre, nous allons étudier les fondements du caractère idéal d'une femme et en quoi il diffère du caractère des femmes incroyantes.

Les femmes musulmanes se soumettent à Allah


Les femmes musulmanes croient en Allah du fond du cœur, se soumettent entièrement à Lui, sont conscientes qu'il n'y a pas d'autre divinité, qu'Il est le Seigneur de tous les êtres et de toutes les choses, et qu'Il est tout-puissant. Par conséquent, elles ne craignent et ne respectent que Lui et ne cherchent à gagner que Sa bénédiction. Elles n'adorent qu’Allah, n'acceptent que Lui comme leur plus proche ami, et ne cherche que Son aide. Elles savent aussi qu'Il est le seul qui peut diriger le bien et le mal sur elles, et elles vivent donc avec la pleine connaissance qu'elles sont dépendantes de Lui. Elles savent qu'Il les garde en vie, pourvoit à leurs besoins, prend soin d’elles, et qu'Il les protège et les garde. Pour toutes ces raisons, elles n'attendent rien des autres personnes.

Une femme musulmane croit en Allah sans le moindre doute dans son cœur pendant toute sa vie, sans jamais perdre sa foi, quelles que soient les circonstances. Elle sait comment être reconnaissante et satisfaite de sa proximité de Lui quand sa vie est bonne et aussi quand elle traverse des difficultés. Elle se trouve dans un état de constante soumission, certaine de l'amour de son Seigneur, de sa compassion, de son pardon et de sa providence.

Quand elle fait face à un problème, elle sait qu’Allah a fourni la solution dans le Coran, et que ce qui compte le plus est son amour sincère continu, sa soumission et sa confiance en Allah. Elle est certaine de la promesse d’Allah qu'Il crée toutes choses selon Sa justice et avec sagesse et bonté.

Même si ses problèmes semblent ne jamais s'arrêter, elle ne s'abandonne jamais au désespoir et ne s'inquiète pas de savoir quand Son aide va survenir. Satisfaite de ce qu'Il lui a envoyé, elle conserve sa patience et sa soumission, sachant que quelque chose de bien en sortira. Elle se rappelle ce que le Coran dit à propos de ceux qui abandonnent leur foi dans de telles périodes. De plus, elle récite : "J'ai avec moi mon Seigneur qui va me guider." (Sourate ash-Shu'ara, 62), tout comme les prophètes le firent face à des épreuves. Tout au long de sa vie, sa foi profonde lui permet de voir la compassion, la proximité, l'amour, l'aide et l'amitié d’Allah en permanence.

Ce caractère supérieur devient plus distinctif encore quand on le compare à celui des femmes incroyantes. Certaines femmes incroyantes ne montrent pas le degré approprié de soumission dans leurs rencontres, car elles ignorent le fait qu’Allah crée toutes choses avec de la sagesse et du bien cachés en dedans. Les caractéristiques les plus connues de ce type de femmes sont leur impatience, leur manque de détermination, la panique et les accès de colère qu'elles éprouvent lors de difficultés.

Pour cette raison, et pour se prémunir de chamailleries, les hommes essayent souvent d'éloigner les femmes des situations potentiellement à risque. Les films et les romans sont pleins de ce genre d'histoires. Puisqu'elles ne placent pas leur confiance en Allah et ne se soumettent pas à Lui, elles ne peuvent trouver la patience et la résolution d'endurer des temps difficiles. En fait, leur force est en proportion directe avec la taille du gain qu'elles pensent retirer de ces difficultés.

Les femmes croyantes tirent leur force de leur foi et de leur détermination à gagner la bénédiction d’Allah. En conséquence, leur résistance peut être assez puissante. Allah révèle cette vérité dans le verset suivant : "Le vrai chemin, c'est le chemin d'Allah. Et il nous a été commandé de nous soumettre au Seigneur de l'Univers." (Sourate al-An'am, 71)

Allah annonce de bonnes nouvelles pour ceux qui se soumettent à Lui :

Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s'accroche réellement à l'anse la plus ferme. La fin de toute chose appartient à Allah. (Sourate Luqman, 22)

Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés. (Sourate al-Baqarah, 112)

Les femmes musulmanes, le Coran et les hadiths


Comme c'est le cas pour tous les croyants, les seules sources de direction d'une femme musulmane sont le Coran et la Sunnah de notre Prophète (pbsl). Elle façonne sa personnalité, son caractère, son style de vie, ses idéaux, ses désirs, son comportement et sa moralité selon ces deux sources. En demandant "Est-ce donc le jugement du temps de l'ignorance qu'ils cherchent ? Qu'y a-t-il de meilleur qu'Allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme ?" (Sourate al-Maidah, 50), Allah proclame que les jugements les plus corrects et les meilleurs sont contenus dans le Coran. De plus,

... Et Nous avons fait descendre sur toi le livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux musulmans. (Sourate an-Nahl, 89)

Notre Prophète (pbsl) a dit : "En vérité, j'ai laissé parmi vous le livre d’Allah et la Sunnah de Son apôtre. Si vous vous y tenez fermement, vous ne serez jamais égarés."21 Avec ces paroles, il rappela aux musulmans que la direction la plus importante est le Coran et sa Sunnah.

Quand on regarde les idées stéréotypées des sociétés incroyantes sur les femmes, on remarque immédiatement qu'elles agissent suivant leurs caprices ou leurs instincts. Le conditionnement qu'elles reçoivent depuis l'enfance à propos du caractère idéal de la femme devient pratiquement leur seule source de direction. Etant donné que les femmes dans leur environnement immédiat agissent et parlent de la même manière, que les femmes dépeintes dans les films et les romans affichent le même caractère, que les gens semblent d'accord sur ce que doit être le caractère d'une femme, leur caractère est commun. Ainsi, il est facile de prévoir comment elles réagiront dans certaines situations, quelles décisions elles prendront, comment elles se comporteront et même ce qu'elles diront.

D'un autre côté, les femmes musulmanes réagissent toujours correctement, prennent les bonnes décisions et obtiennent les mêmes résultats, car elles sont guidées par le Coran et la Sunnah du Prophète (pbsl). De plus, elles n'éprouvent pas le malheur et le mécontentement qu'éprouvent les femmes incroyantes. Comme il est révélé dans le verset suivant, les femmes et les hommes musulmans mènent une vie heureuse, comme promis par Allah :

Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Sourate an-Nahl, 97)

Les femmes musulmanes ont de grands idéaux


Un des traits de caractère les moins judicieux des incroyants est la restriction qu'ils placent sur les idéaux des gens, leurs pensées et leurs styles de vie. Dans le cas des femmes, la société leur dit qu'elles ont certains devoirs et des responsabilités qu'elles doivent remplir au mieux de leurs capacités. Habituellement, elles ne sont pas encouragées à acquérir des idéaux différents ou à développer leurs personnalités. C'est seulement quand les femmes deviennent conscientes de cette réalité qu'elles commencent à percevoir le besoin de chercher de plus grands idéaux, d'élargir leur horizon et de développer leurs personnalités.

Principalement, on attend des femmes qu'elles subviennent aux besoins, s'occupent de leur famille et qu'elles élèvent leurs enfants. Autrement, elles se concentrent sur elles-mêmes, suivant le conditionnement qu'elles ont reçu quand elles étaient jeunes. Elles se concentrent sur leur apparence physique, leur coupe de cheveux, leur maquillage, leurs habits et la mode en général ; elles gardent leurs maisons propres ; et discutent avec leurs amis. S'il n'y a rien de mal dans de telles activités, c'est mal de limiter leurs vies juste à ces tâches sans même savoir pourquoi elles les font.

Allah a créé les hommes et les femmes avec une certaine visée et révèle leurs responsabilités dans le Coran. Plus important, les femmes sont responsables devant notre Seigneur, car Il les a créées, leur a donné la vie. En outre, Il les protège et les surveille, et pourvoit à leurs besoins. Les hommes et les femmes doivent mener la vie morale prescrite par Allah, L'adorer et Le servir, pour gagner Sa bénédiction. Ils doivent parler aux gens qui sont loin d'une vie heureuse et satisfaite, leur demander de suivre les valeurs du Coran et de l'Islam et de faire un effort sincère pour les aider à se rapprocher de la bénédiction d’Allah, de Sa miséricorde et du paradis. Ils doivent s'efforcer de sauver les gens de leurs états d'esprit négatifs, de l'influence du chaos et du désordre qui mène à la souffrance, tout ceci étant présenté par satan et donc dépourvu d'amour, de respect et d'amitié véritable.

Tous les croyants sont obligés d'aider et de guider ceux qui sont faibles et détournés de Son chemin :

Et qu'avez vous à ne pas combattre dans le sentier d'Allah, et pour la cause des faibles : hommes, femmes et enfants qui disent : "Seigneur !

Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta part un allié, et assigne-nous de Ta part un secoureur." (Sourate an-Nissa, 75)

Allah rappelle davantage aux musulmans qu'ils sont obligés d'assister les orphelins, les gens qui sont dans les difficultés et les autres personnes dans le besoin :

Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant. (Sourate an-Nissa, 36)

Une femme musulmane a conscience de ces responsabilités et elle ne se focalise pas seulement sur elle-même. Elle fait plutôt de son mieux pour résoudre les problèmes qui l'entourent, comme d'aider les gens qui souffrent, combattre les maladies infectieuses, travailler avec les enfants déplacés ou orphelins à cause de guerres et de conflits, et de prendre soin des personnes âgées et des autres femmes comme si c'étaient leurs propres problèmes.

Elle prête attention à toutes les affaires de sa vie de tous les jours, car elle sait que la chose réellement importante est de gagner la bénédiction d'Allah, de vivre la moralité du Coran, et de répandre cette moralité afin d'apporter un véritable contentement et un vrai bonheur aux autres. Pour cette raison, elle agit en sachant que ce qu'elle éprouve chaque jour n'est pas si important dans le contexte global de ce pour quoi elle a été créée.

Les femmes musulmanes sont dignes


... Et par l'âme et Celui Qui l'a harmonieusement façonnée ; et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété ! A réussi, certes celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt. (Sourate ash-Shams, 7-10)

Les versets ci-dessus avertissent les gens contre l'égoïsme qui, lorsqu'il n'est pas sous contrôle, les mènera à un malheur illimité. La crainte et le respect d'une personne envers Allah, tout autant que sa foi en l'au-delà, lui donnent la force et la raison de résister à ces tentations.

Sans cette conscience, les gens suivront leurs désirs et ne s'inquièteront pas de leur rencontre avec Allah dans l'au-delà, où ils seront tenus pour responsables de leurs actions. Si son ego exige la colère, la jalousie ou le mauvais traitement de quelqu'un d'autre, il y cédera. Si son ego l'encourage à passer sa colère sur quelqu'un ou ses frustrations de jalousie avec des insinuations, des moqueries, des calomnies, des mensonges, des conspirations ou à avoir un comportement hypocrite, elle lui rendra service sans arrière-pensées. De telles personnes commettront tous ces péchés sans réserve, car ils croient qu'ils n'auront jamais à rendre de comptes pour leurs actions.

Allah, cependant, révèle que toutes ces activités sont des maux spontanés exigés par l'ego ingrat. Quand les gens agissent suivant ces impulsions, les choses ne font qu'empirer. Les gens qui ne peuvent pas contrôler leurs émotions, même quand ils savent que ce qu'ils font est mal, montrent qu'ils sont à la fois faibles et qu'ils ignorent leur conscience. En d'autres mots, ils semblent grandir en mal. Il est avilissant d'être incapable d'agir en adulte ou de répondre rationnellement quand leur ego suggère le contraire. Comme Allah le révèle, la réponse digne et légitime à de telles suggestions du mal est de les ignorer et d'agir en conscience. Ce trait de caractère doit être approfondi, car en fin de compte il gagnera le respect et l'amour des autres gens et augmentera le rang de la personne à Ses yeux, aussi bien qu'aux yeux des autres gens.

Les femmes musulmanes ont assez de dignité et un caractère qui permet de rejeter de tels comportements dégradants pour de petits gains. Allah nous informe de la nature conspiratrice des femmes incroyantes :

Puis, quand il (le mari) vit la tunique déchirée par derrière, il dit : "C'est bien de votre ruse de femmes ! Vos ruses sont vraiment énormes ! (Sourate Yusuf, 28)

Les femmes incroyantes essayent souvent de résoudre les situations en conspirant, en intriguant ou en mentant, au lieu de rechercher des solutions rationnelles. Cédant aux suggestions de satan, elles tombent dans l'hypocrisie, la lâcheté ou des méthodes peu franches. Les femmes croyantes, d'un autre côté, résolvent leurs problèmes par l'honnêteté, la franchise et la sincérité, car leur conscience d’Allah les éloigne totalement de tels comportements inappropriés.

Les femmes incroyantes sont aussi caractérisées par l'envie. Allah mentionne les gens envieux et avertit les autres de leur malveillance :

Dis : "Je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante, contre le mal des êtres qu'Il a créés, contre le mal de l'obscurité quand elle s'approfondit, contre le mal de celles qui soufflent (les sorcières) sur les nœuds, et contre le mal de l'envieux quand il envie." (Sourate al-Falaq, 1-5)

Certaines femmes incroyantes sont sujettes à ce type de comportement, ce qui provoque la méfiance, les accès de colère, la rupture des liens de parenté et des querelles sans fin, tout cela amenant à une vie malheureuse et inassouvie. De plus, elles causent de grands dommages et des souffrances à leur propre personne et à ceux qui les entourent. Les femmes croyantes, cependant, ne tiendront pas compte de cet aspect de l'ego humain, en sachant que cela mène à de grandes pertes dans cette vie et dans la prochaine.

La moquerie est un autre défaut du caractère des femmes incroyantes. Dans le verset suivant Allah les avertit contre de tels comportements :

O vous qui avez cru ! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). (Sourate al-Hujurat, 11)

Ces femmes qui sont façonnées par l'incroyance qui règle leurs sociétés n'hésitent pas à ridiculiser les gens pour leurs défauts ou à se moquer des autres, car elles ne pensent pas à l'au-delà. Elles ne considèrent pas ce comportement comme étant mauvais, mais plutôt comme une sorte d'humeur. Cette moquerie n'est souvent même pas verbale, mais est exprimée par des expressions du visage, en roulant des yeux, ou en imitant leurs manières ou en chuchotant à leur propos. Les femmes croyantes fuient ce genre d'activités, car elles savent qu’Allah exige d'elles de vivre selon la moralité du Coran.

Dans un autre verset, Allah rappelle aux gens de ne pas spéculer ou de faire des commérages sur les autres :

O vous qui avez cru ! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas ; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non !) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est grand accueillant au repentir, très miséricordieux. (Sourate al-Hujurat, 12)

Les femmes croyantes mènent une vie digne. Au lieu de se moquer des autres, elles essayent de les aider. Elles complimentent les gens qui ont du succès, au lieu de succomber à l'envie et aux commérages. Et, quand elles sont en compagnie de gens incroyants qui pourraient les offenser, elles ne compromettent pas leur intégrité ou leur dignité.

Les femmes musulmanes ont un caractère et une volonté forts


Les valeurs de l'incroyance identifient habituellement le pouvoir avec des choses telles que l'argent, la renommée, le prestige ou le statut, car chacune d'elles est considérée conférer un pouvoir sur la personne. En fait, même celui qui acquiert la protection d'une telle personne se considère comme étant puissant. En réalité, le pouvoir basé sur les valeurs temporelles de ce monde peut disparaître aussi rapidement qu'il est apparu.

Les musulmans tirent leur pouvoir de leur foi, et donc il ne change jamais. C'est un facteur important dans le caractère d'une femme musulmane, et Allah le décrit dans les termes suivants :

O les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu'Il aime et qui L'aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les négateurs, qui lutte dans le sentier d'Allah, ne craignant le blâme d'aucun censeur. Telle est la grâce d'Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est immense et omniscient. (Sourate al-Maidah, 54)

Un autre trait de caractère islamique important révélé ici est la forte personnalité des croyants, qui peut résister à la critique des gens. Les musulmans savent très bien que tous les prophètes ont été accusés et persécutés, ont souffert et ont été forcés d'émigrer, ou ont même été tués. Néanmoins, ces prophètes sont les modèles des croyants, à cause de leurs personnalités fortes, endurantes et solides, tout autant que leur patience et leur détermination.

Comme Allah le révèle, les musulmans savent qu'ils seront testés dans cette vie par des épreuves, des souffrances et des paroles insultantes:

Certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes ; et certes vous entendrez de la part de ceux à qui le livre a été donné avant vous, et de la part des idolâtres, beaucoup de propos désagréables. Mais si vous êtes endurants et pieux... voilà bien la meilleure résolution à prendre. (Sourate al-Imran, 186)

Les femmes musulmanes considéreront tous ces évènements comme des opportunités pour prouver leur foi en Allah, leur soumission et leur loyauté envers Lui, et elles les endureront avec détermination et patience.

Elles ne montrent pas les faiblesses des femmes incroyantes. Aucune insulte, aucun comportement rude ou aucune critique ne leur fait perdre la foi et les affaiblit, et elles considèrent comme en dessous de leur dignité le fait de répondre avec émotion en étant blessant ou en colère. Quel que soit ce qui arrive, elles gardent confiance en Allah et conservent leur tranquillité d'esprit, en sachant qu’Allah est toujours juste et omniscient, et que "… ils ne seront point lésés, fût-ce d'un brin de noyau de datte… (Sourate an-Nissa, 49) Elles se soumettent à Allah, sachant qu'Il dévoilera toute injustice, et ne sont donc pas inquiètes concernant toute accusation non fondée.

Certaines femmes incroyantes considèrent la force et la volonté comme étant des caractéristiques masculines, d’après la croyance erronée que seuls les hommes doivent montrer leur force et leur détermination pour eux-mêmes, ainsi que pour les femmes à leur charge, en face d'adversités. Ainsi, elles considèrent que se soumettre à l'intelligence, à la volonté et à la force des hommes est de leur meilleur intérêt. Lorsqu'elles font tout spécialement face à des troubles et à des difficultés, elles perdent le peu de force et de volonté qu'elles ont et paniquent, et s'abandonnent ainsi à un comportement irrationnel et confus.

Cette personnalité pâle et faible amène les femmes incroyantes à accorder trop d'attention à ce que les autres gens pensent d'elles. Souvent, elles font sciemment une chose mal juste pour impressionner les autres ou pour gagner une place respectable parmi eux. De même, si elles sont critiquées, elles se sentent rabaissées et ensuite anéanties. Ne comprenant pas que ce qui compte est leur valeur en la présence d’Allah, elles ne recherchent que l'approbation des gens et finissent par être fâchées et bouleversées, en pensant que tout ce qu'elles ont fait est un gaspillage. En conséquence, elles dépriment et perdent leur force, leur volonté et leur courage.

Mais les femmes musulmanes ne sont jamais bouleversées à cause des critiques des gens. Etant donné qu'elles se mesurent suivant les critères du Coran, lequel explique clairement ce qui est bon et ce qui est mal, elles s'efforcent de vivre selon la moralité coranique. Si elles sont critiquées pour cela, elles deviennent encore plus déterminées et plus forte dans leur poursuite de Sa bénédiction, qui est le plus haut but à poursuivre.

Croyant que seule la moralité du Coran leur donne une valeur dans ce monde et dans le prochain, elles ne font pas attention à ce que les autres pensent d'elles. Même si elles sont seules, elles ne suivent pas la majorité mais restent indépendantes. Bediuzzaman Said Nursi, en discutant de ce sujet, énonça que l'approbation des gens n'a pas d'importance pour ceux qui vivent de manière à gagner Sa bénédiction :

Le consentement divin est suffisant. S'Il est votre Bien-aimé, alors toute chose est votre bien-aimée. S'Il n'est pas votre bien-aimé, alors les applaudissements du monde entier sont complètement inutiles.22

Vous devriez rechercher la bénédiction divine dans vos actions. Si Allah tout-puissant est satisfait, il n'est pas important que même le monde entier soit insatisfait. S'Il accepte une action et que tout le monde la rejette, cela n'a aucun effet. Une fois que Sa bénédiction est gagnée et qu'Il a accepté une action, même si vous ne Lui demandez pas, s'Il le souhaite et si Sa sagesse l'exige, Il fera en sorte que les autres l'acceptent. Il fera en sorte qu'ils consentent aussi à cela. Pour cette raison, le seul but à ce service doit être la recherche directe de la bénédiction divine.23

O mon humble âme, si tu obtiens le consentement de ton Créateur avec ta piété et ta dévotion, alors ce sera suffisant et il n'y aura aucun besoin de rechercher le consentement des gens. Si les gens sont d'accord et l'acceptent au nom d’Allah, alors c'est bien. S'ils agissent pour gagner les bienfaits de ce monde, alors ce sera totalement inutile. Car ce sont des serviteurs faibles, tout comme vous...24

Les femmes musulmanes sont équilibrées et modérées


Les gens qui vivent selon leurs propres règles peuvent facilement accepter des compromis quand ils jugent que c'est dans leur intérêt de le faire. Aucun principe directeur souverain ne façonne leur vie et donne une permanence à leurs personnalités. Par conséquent, de temps en temps, leur personnalité montre des signes de changement et ne peut être considérée comme consistante.

Le facteur limitant est habituellement leur moi égoïste, car Allah révèle que tous les gens ont été créés avec des tendances égocentriques. Si les gens sont dirigés par leur ego, tout leur comportement sera déterminé en conséquence. Cela aura un impact sur l'équilibre de leur personnalité, leur consistance et leur stabilité. Par exemple, ils peuvent se mettre en colère, être émotifs, contrariés ou envieux à tout moment sur une remarque et cela se reflète dans leur comportement. De tels gens surprennent constamment les autres avec leurs réactions imprévues, et cela leur évoque la méfiance et l'incertitude.

De tels traits de caractère se retrouvent parmi les femmes incroyantes. Puisqu'elles sont très loin des valeurs du Coran, elles se soumettent aux émotions stéréotypées des femmes et laissent leurs vies se déterminer par ce comportement. Au final, cela les mène à un comportement irrationnel et déséquilibré.

Les femmes croyantes, puisqu'elles lisent le Coran, savent que leur ego les tentera toujours vers la méchanceté et que satan essayera de les persuader de s'adonner à un comportement déséquilibré et irrationnel et à agir selon leurs instincts. Dans de nombreux versets, Il rappelle aux gens que ceux qui acceptent la direction du Coran et suivent la voix de leur conscience développeront une personnalité idéale et seront distingués dans les deux mondes.

Les femmes musulmanes obtiennent cette personnalité forte et supérieure en suivant le chemin montré par Allah. Cela implique de conformer leurs réponses aux valeurs de l'Islam afin de développer une personnalité mesurée et équilibrée. Leurs actions, leurs points de vue et leur logique ne surprendront jamais les autres gens, car leurs personnalités refléteront toujours la stabilité s'écoulant de la moralité du Coran. En d'autres mots, elles auront des personnalités fiables, contrairement aux femmes incroyantes.

Les femmes musulmanes ne sont pas émotives


Les incroyants pensent qu'être émotif est une part importante du caractère humain. Des défauts comportementaux comme être en colère, être fâché et introverti, ou les pleurs, les complaintes et l'apathie, sont encouragés, car ils sont supposés venir du cœur. Cette vue est complètement fausse. Dans les sociétés incroyantes, de telles émotions, plus particulièrement chez les femmes, sont responsables des personnalités faibles. Et, comme on l'a vu plus haut, les gens avec de faibles personnalités sont, à un degré important, incapables de penser rationnellement ou logiquement et ils ne peuvent donc pas prendre les décisions appropriées.

Les femmes musulmanes connaissent les qualités d'égoïsme de leur ego et comment les combattre, car leurs personnalités et leurs vies sont définies par le Coran. Elles savent qu'être émotionnel assombrit l'esprit, empêche de voir la réalité telle qu'elle est, et induit la faiblesse et l'indécision. De plus, elles sont conscientes que de tels stéréotypes comme d'être sentimentales, fâchées, introverties, en colère et envieuses ne sont pas compatibles avec le caractère des croyantes, car Allah n'aime pas cela et commande aux musulmanes de s'en abstenir.

Ces défauts comportementaux proviennent des croyances erronées et du manque de conscience suffisante de certains faits. Les gens qui s'y soumettent facilement ont soit oublié soit continuent à refuser le fait qu’Allah est tout-puissant ; qu'Il crée toutes choses selon Sa sagesse, Sa justice et Sa bonté ; qu'Il crée ce qu'Il veut ; et qu'Il exauce toutes les prières.

Une soumission et un dévouement sincères envers Lui, comme la connaissance qu'Il contrôle toutes choses, aboutit à voir le bien dans toutes choses et empêche tout comportement inapproprié basé sur les émotions. Les femmes musulmanes se protègent contre tous les défauts de comportement en dehors de leur fort amour, crainte et respect d’Allah. Elles cherchent à être des modèles de comportement, de personnalité et de haute moralité islamique, comme le verset suivant le révèle : "et qui disent : 'Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux.'" (Sourate al-Furqan, 74) Ainsi, elles ne cèdent jamais à la dépression et aux émotions.

Evitant ces traits de caractère non islamique, elles acquièrent une forte personnalité afin de servir d'exemples aux autres femmes et agissent en ayant pleinement conscience de cette responsabilité. En purifiant leur ego de toute méchanceté, elles trouvent la générosité et le contentement dans les deux mondes et mènent ainsi des vies heureuses : "Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent." (Sourate al-Hashr, 9)

Les femmes musulmanes ont une personnalité sincère et naturelle


La sincérité signifie être le même dans toutes les situations ; de laisser son cœur refléter ses sentiments comme ils sont ; et d'être honnête, ouvert et clair. En d'autres mots, cela consiste à révéler pleinement et honnêtement sa personnalité et ses pensées sans chercher à en tirer le moindre gain. Une caractéristique importante de la sincérité est l'impossibilité d'imiter dans sa vie ce qu'on ressent dans son cœur. Le comportement d'une personne sincère vient de son cœur, est naturel et crée une impression très positive et durable sur les autres. L'aspect, la conversation, le style et le langage corporel d'une personne sincère sont naturels et influents.

Cependant, de nombreuses personnes n'ont pas conscience de la puissance et de l'effet de la sincérité et la recherchent donc ailleurs. Certains ont recours aux faux-semblants, espérant découvrir le comportement ou la manière de pensée qui plairont aux autres gens. Puisque les gens ont différents traits de caractère, ces personnes peu sincères développent un comportement adapté à chaque personne qu'elles veulent influencer, elles se comportent différemment, et essayent de paraître comme si elles représentaient différentes pensées. Mais puisque cette approche peu sincère force les gens à l'hypocrisie, elle n'a pas l'effet désiré et crée au final une atmosphère de répulsion, de froideur et de distance. De plus, de telles personnes rendent les autres nerveuses, car elles cachent leurs vraies personnalités et manquent de sincérité.

Allah nous parle de ce genre de personnes :

Allah a cité comme parabole un homme appartenant à des associés se querellant à son sujet et un [autre] homme appartenant à un seul homme : sont-ils égaux en exemple ? Louanges à Allah ! Mais la plupart d'entre eux ne savent pas. (Sourate az-Zumar, 29)

Les incroyants considèrent le faux-semblant comme un comportement légitime, parce qu'ils ne réfléchissent pas suffisamment aux conséquences de l'hypocrisie envers Allah et envers les autres gens. L'hypocrisie est particulièrement commune parmi les femmes incroyantes, car certaines d'entre elles paraissent aimer et s'intéresser aux autres, alors qu'elles ne les aiment pas et ne les respectent pas, mais elles médisent pourtant à cause d'intérêts communs qu'elles peuvent avoir. Elles peuvent mentir et tricher sans hésiter ou, en masquant leur antipathie, créent l'impression opposée. De même, elles peuvent cacher leurs sentiments et essayer de duper les gens qu'elles estiment et qu'elles aiment beaucoup.

Les femmes musulmanes ne se comportent pas de cette manière, car leurs vies sont guidées par la crainte et le respect sincères d'Allah. Elles ne s'inquiètent jamais de plaire à quiconque pour quelque gain matériel, car Allah et de nombreuses autres personnes méprisent ce comportement. Elles recherchent plutôt à se comporter de manière à gagner Sa bénédiction. Elles savent aussi qu’Allah n'aime que ceux qui sont sincères, car "Il connaît parfaitement le contenu des poitrines." (Sourate ash-Shura, 24). Dans un autre verset, Allah dit : "Et si tu élèves la voix, Il connaît certes les secrets, mêmes les plus cachés." (Sourate Ta Ha, 7) Pour cette raison, seuls les incroyants cherchent à cacher des autres ce qui est réellement dans leurs coeurs.

De plus, les femmes musulmanes savent que gagner l'agrément des gens ne leur sera d'aucun bénéfice dans les deux mondes, car Allah a révélé qu'Il ne pardonnera pas à ceux qui Lui attribuent des partenaires. Par conséquent, toutes les croyantes doivent s'abstenir d'un tel comportement, car rechercher l'approbation des autres gens n'est qu'une des nombreuses manières d'associer des partenaires à Allah.

Les femmes musulmanes sont honnêtes


Allah rappelle aux gens de ne pas mentir :

O vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture. Afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite. (Sourate al-Ahzab, 70-71)

... Abstenez- vous de la souillure des idoles et abstenez-vous des paroles mensongères. (Sourate al-Hajj, 30)

Il révèle aussi que mettre la vérité sens dessus dessous et mentir apporte l'amitié du mal et de satan :

Vous apprendrai-Je sur qui les diables descendent ? Ils descendent sur tout calomniateur, pécheur. Ils tendent l'oreille... Cependant, la plupart d'entre eux sont menteurs. (Sourate ash-Shu'ara, 221-223)

Comme Allah le révèle "Maudits soient les menteurs" (Sourate adh-Dhariyat, 10), les femmes musulmanes savent qu’Allah désapprouve le mensonge et donc elles s'en abstiennent. Conscientes que toutes leurs paroles leur feront face dans l'au-delà, les femmes croyantes ne prononcent que de bonnes paroles, lesquelles seront récompensées avec la grâce et la miséricorde d’Allah.

Les mensonges, qui amèneront de grandes pertes dans l'au-delà, n'apportent pas non plus de bénéfices dans ce monde. Comme cela mène toujours à des pertes psychologiques et matérielles, les gens hypocrites et peu sincères reflètent leur vraie nature sur leurs visages. Reconnaissant qu'ils sont malhonnêtes et peu sincères, ils perdent le respect de soi et le respect de ceux qu'ils déçoivent. Néanmoins, ils pensent que les autres ne perçoivent pas leur manque de sincérité et développent donc un complexe de supériorité envers eux. Mais de tels comportements conduisent à une difficulté majeure : ils sont forcés de développer des mensonges de plus en plus élaborés pour cacher la vérité, et ils vivent ainsi avec la crainte permanente d'être démasqués. Allah exposera leur manque de sincérité et leurs mensonges soit dans ce monde soit dans le prochain.

D'un autre côté, dire la vérité est un acte supérieur et qui donne de la dignité. Allah révèle la différence entre les bonnes paroles et les paroles corrompues avec l'exemple suivant :

N'as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élançant dans le ciel ? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ses paraboles à l'intention des gens afin qu'ils s'exhortent. Et une mauvaise parole est pareille à un mauvais arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n'a point de stabilité. Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans l'au-delà. Tandis qu'Il égare Ies injustes. Et Allah fait ce qu'Il veut. (Sourate Ibrahim, 24-27)

Conscientes du bien et de la prospérité inhérents à la vérité et à l'honnêteté, les femmes musulmanes ne se compromettent jamais dans de telles choses, quelles que soient les conséquences pour eux ou pour les autres. Avec courage et franchise, elles disent tout le temps la vérité. Allah révèle ce trait de caractère :

O les croyants ! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Allah l'ordonne, fût-ce contre vous mêmes, contre vos père et mère ou proches parents. Qu'il s'agisse d'un riche ou d'un besogneux, Allah a priorité sur eux deux (et Il est plus connaisseur de leur intérêt que vous). Ne suivez donc pas vos passions, afin de ne pas dévier de la justice. Si vous portez un faux témoignage ou si vous le refusez, [sachez qu'] Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate an-Nissa, 135)

Allah rappelle aussi aux gens de ne pas sacrifier la vérité et l'honnêteté dans des moments de colère :

O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate al-Maidah, 8)

Dans les sociétés incroyantes, de nombreuses femmes mentent aux membres de leur famille, à leurs époux, à leurs enfants, à leurs frères et sœurs ou à leurs amis. Elles ont une excuse pour chacun de ces mensonges : certains mensonges sont anodins, il est correct de mentir au bénéfice de quelqu'un, ou les petits mensonges ne comptent pas. Par exemple, elles croient qu'il n'y a rien de mal à mentir sur le lieu où elles étaient, avec qui elles étaient ou à quoi elles ont dépensé leur argent. De telles choses, affirment-elles, sont de petits mensonges inoffensifs communs à chaque mariage.

En réalité, aucune de ces excuses n'est valable, car Allah a interdit les mensonges. De plus, le mensonge est une caractéristique de satan. Comme on le sait, satan eut recours aux mensonges pour expulser le Prophète Adam (psl) et sa femme du paradis.

Les femmes musulmanes connaissent la destination finale des menteurs, car leurs principes directeurs sont le Coran et la Sunnah de notre Prophète (pbsl). En conséquence, elles s'abstiennent de mentir et s'efforcent de rester honnêtes, parce que suivre la vérité à tout moment apportera le bien et le respect. Notre Prophète (pbsl) a dit aux croyants que :

La fidélité mène à la justice, et la justice mène au paradis. Et un homme dit la vérité jusqu'à ce qu'il devienne une personne fidèle.25

Les femmes musulmanes sont braves


Un stéréotype commun, souvent soutenu par les hommes incroyants, est que les femmes n'ont pas la patience nécessaire et la maturité de gérer certaines situations stressantes. En fait, ils pensent que les femmes aggravent les choses et deviennent des fardeaux. Il y a un élément de vérité dans cette affirmation. Alors que les hommes tendent à rester calmes même dans des situations très dangereuses et les gèrent avec courage, les femmes incroyantes s'abandonnent souvent à la crainte et à la panique, intensifiant par là la situation et la rendant encore plus difficile pour elles-mêmes. Pour cette raison, les hommes sont souvent forcés de calmer leurs femmes pendant qu'ils essayent de résoudre la situation.

Une telle situation est inconcevable pour les femmes musulmanes, car leur amour, leur confiance, leur dévouement et leur soumission envers Allah les aident à développer une personnalité forte, courageuse et brave. Elles savent qu’Allah les testera avec des épreuves et que celles qui restent fermes dans leur soumission et leur dévouement envers Lui seront récompensées par Sa miséricorde. Cela les rend encore plus déterminées, comme Allah le révèle ci-dessous :

Combien de prophètes ont combattu, en compagnie de beaucoup de disciples, ceux-ci ne fléchirent pas à cause de ce qui les atteignit dans le sentier d'Allah. Ils ne faiblirent pas et ils ne cédèrent point. Et Allah aime les endurants. (Sourate al-Imran, 146)

Qui disent, quand un malheur les atteint : "Certes nous sommes à Allah, et c'est à Lui que nous retournerons." (Sourate al-Baqarah, 156)

Certes ceux auxquels l'on disait : "Les gens se sont rassemblés contre vous ; craignez-les" - cela accrut leur foi - et ils dirent : "Allah nous suffit ; Il est notre meilleur garant." (Sourate al-Imran, 173)

Cette bravoure est fondée sur leur manque d'intérêt pour la vie de ce monde, car ils savent que leur soumission et leur confiance en Allah seront récompensées de la meilleure manière qui soit. Allah donne la vie et la reprendra, tout comme Il donne tout le reste (la santé, la jeunesse et les biens) et il les reprendra. Conscient de cette vérité, et de la certitude qu’Allah crée toutes choses selon Sa sagesse et avec bonté, ils conservent leur tranquillité d'esprit. Ainsi, les femmes croyantes ne perdent jamais courage face au danger, aux épreuves ou aux risques personnels.

De plus, leur courage se reflète dans leur détermination à observer les limites qu’Allah a imposées à l'humani té. Quelle que soit la situation, elles n'acceptent pas de compromis avec la moralité du Coran et elles ne craignent ni ne respectent autre chose qu’Allah. Allah révèle cette qualité dans le verset donné ci-dessous :

… Ceux qui communiquent les messages d'Allah, Le craignaient et ne redoutaient nul autre qu'Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout. (Sourate al-Ahzab, 39)

Les femmes musulmanes évitent les paroles et les actes vides de sens


Allah définit les croyants comme "qui se détournent des futilités" (Sourate al-Mu'minun, 3) et "Ceux qui ne donnent pas de faux témoignages ; et qui, lorsqu'ils passent auprès d'une frivolité, s'en écartent noblement." (Sourate al-Furqan, 72) En d'autres mots, les musulmans qui font face à de telles situations ne compromettent pas leur dignité et leur honneur et ne se comportent pas d'une manière non islamique.

Passer le temps de cette manière est classique parmi les femmes incroyantes. Comme nous l'avons mentionné ci-dessus, les femmes qui n'ont pas acquis de grands idéaux sont caractérisées par certains types de comportement. Certains apportent un bénéfice à leur famille, à leur environnement et à elles-mêmes, tandis que d'autres ne sont que des habitudes conçues pour passer le temps. Les plus connus d'entre eux sont : être sociable avec des amis certains jours, passer toute la journée à regarder des programmes de télévision sans valeur, passer des heures au téléphone, se plaindre de tout et de n'importe quoi, bavarder et discuter des défauts des autres gens. Le dénominateur commun de toutes ces activités est qu'elles ne bénéficient à personne.

Allah évoque les cœurs de ce genre de personnes, attirés par les choses de ce monde :

Leurs cœurs sont distraits. (Sourate al-Anbiya, 3)

Les femmes musulmanes évitent de telles activités inutiles, puisqu'elles ont conscience qu’Allah n'a accordé aux gens qu'une quantité limitée de temps. Sachant qu'elles doivent utiliser ce temps pour gagner la bénédiction d’Allah, Sa miséricorde et Son paradis, elles vivent chaque moment de leur vie en conséquence. Sans même vouloir perdre le moindre moment avec des activités inutiles ou de propos futiles, qu'elles regretteront dans l'au-delà, elles s'efforcent d'accomplir de bonnes actions. Comme Allah le révèle, elles sont engagées dans une course constante pour gagner Sa bénédiction :

Ils croient en Allah et au jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes œuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien. (Sourate al-Imran, 114)

Les femmes musulmanes sont chastes et honorables


Les biens et les enfants sont l'ornement de la vie de ce monde. Cependant, les bonnes œuvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et [suscitent] une belle espérance. (Sourate al-Kahf, 46)

A travers ce verset, Allah révèle un fait important aux gens : ces choses qui sont si importantes pour certains et pour lesquelles ils dédient leur vie entière, ne sont que les plaisirs temporaires de cette vie. Les seules véritables valeurs durables sont les valeurs spirituelles et leur établissement ferme dans la vie d'une personne. Mais les gens qui ne tiennent pas compte de cette réalité poursuivent les richesses, le statut social et les biens à cause de leurs croyances malavisées que cela leur apportera l'honneur, le respect et les vraies valeurs. De même, ils mesurent les autres avec ces valeurs et, en fonction de leur richesse matérielle, décident s’ils doivent ou non les respecter, les aimer, les admirer.

En réalité, Allah donne toutes ces choses en dons pour que les gens les utilisent. Mais les qualités qui amènent la distinction et la valeur en Sa présence aussi bien qu'ici-bas, comme l'honneur, la chasteté et l'intégrité, sont très différents. Ces qualités, avec la crainte et le respect des musulmans pour Allah, donnent un but et une valeur à leur vie et leur permettent de gagner le respect et l'amour sincère des gens. Même les personnes les plus riches, les plus belles ou les plus puissantes ne peuvent pas avoir le même degré de supériorité et une nature exaltée comme une personne chaste, honorable et vertueuse. Une personne avec de telles qualités a un rayonnement, une beauté et une profondeur d'âme naturels.

Allah révèle qu'Il honore ceux qui font un effort sincère pour vivre selon la moralité du Coran, Le craignent et Le respectent, comme cela Lui est dû "Si vous évitez les grands péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos méfaits de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit honorable (le paradis)." (Sourate an-Nissa, 31) et que :

Ceux et celles qui font la charité et qui ont fait à Allah un prêt sincère, cela leur sera multiplié et ils auront une généreuse récompense. (Sourate al-Hadid, 18)

Le véritable honneur des gens est révélé par leur refus de s'abaisser quand ils sont avec des gens vils, de rechercher de petits gains par de petites fraudes, de se comporter comme des incroyants, de mentir et de devenir hypocrites. En d'autres mots, ils réagissent envers les gens avec la même maturité et le même caractère. Les femmes musulmanes affichent un honneur et une intégrité en se comportant conformément à leur foi et à leur respect total pour Allah, autant que leur foi totale en Lui et leur soumission à Lui. Elles ne font jamais de compromis sur de telles questions, car elles savent qu'en faisant cela elles Lui déplairont et se mettront au même niveau que les incroyants.

Dans de nombreux versets, Allah mentionne l'importance de la chasteté et comment elle bénéficie aux femmes. Il révèle que le caractère et la chasteté de Marie sont un exemple pour toutes les femmes, quelle que soit l'époque et le lieu, et leur rappelle leur supériorité qui s'ensuit :

(Rappelle-toi) quand les anges dirent : "O Marie, certes Allah t'a élue au-dessus des femmes des mondes." (Sourate al-Imran, 42)

Dans d'autres versets, Allah rappelle aux gens que la chasteté est une caractéristique importante et caractéristique des femmes musulmanes :

Nous avons effectivement envoyé Nos messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour qu'Allah reconnaisse qui, dans l'invisible, défendra Sa cause et celle de Ses messagers. Certes, Allah est fort et puissant. (Sourate an-Nissa, 25)

… (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le livre avant vous, si vous leur donnez leur dot (mahr), avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants. (Sourate al-Maidah, 5)

La chasteté apporte honneur et respect aux femmes et leur épargne les motifs de souffrance dans la société. Dans un autre verset, Allah énonce que "elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées." (Sourate al-Ahzab, 59)

Les femmes musulmanes acquièrent l'honneur, l'intégrité et le respect en adhérant aux limites qu’Allah a établies pour l'humanité. La nature vertueuse et chaste d'une personne peut se déterminer de son comportement, de sa conversation, de ses mouvements, de ses expressions faciales et même d'un sourire. Une femme chaste possède une aura naturelle de bien-être, une personnalité rayonnante et un caractère digne de foi. Comme Allah le révèle, les musulmanes sont reconnues pour ces qualités. En fait, "Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation..." (Sourate al-Fath, 29)

----------------------------------------------------------------------------------------------
22. Bediuzzaman Said Nursi, Collection de Risale-i Nur, Lettres de Barla, 78
23. Bediuzzaman Said Nursi, Collection de Risale-i Nur, Les Eclairs : le 21ème éclair
24. Bediuzzaman Said Nursi, Collection de Risale-i Nur, Mesnevi-i Nuriye, 215
25. Hadiths de Sahih al-Bukhari
 

Ajouter votre commentaire

Commentaires des lecteurs

Il n\y a pas de commentaires
*
*

Le site des Imams Al Hassan et Al Houssein pour le patrimoine et la pensseé islamique.