Le site des Imams Al Hassan et Al Houssein pour le patrimoine et la pensseé islamique.

Le miracle de la mouche selon le saint coran

0 votes 00.0 / 5

(par Sayed Ammar Nakshawani)

 

Le verset 73 de la Sourate 22(1) du Saint-Qouran parle de la création miraculeuse de la mouche. Malheureusement, de nombreux musulmans considèrent le Saint-Coran comme un livre contenant des anecdotes historiques. Le verset que nous analysons est en rapport avec la science. Certains se demandent : est-ce que la science a un rapport avec la religion ? Au cours de l’histoire, il y a eu de nombreux conflits entre la science et la religion. Dans la réalité, la science joue un rôle crucial au sein des enseignements de la religion islamique : la révélation nous apporte une guidance métaphysique et la science nous guide d’un point de vue physique. Pour que je puisse comprendre les secrets de la terre et des cieux, je dois me consacrer à une analyse et une discussion scientifiques. D’ailleurs, Einstein disait : « La religion sans science est boiteuse et la science sans religion est aveugle. »


L’Islam explique qu’il y a 3 mouvances possibles au sein de la relation entre religion et science :


- Le conflit : la religion et la science sont complètement opposées. Il n’y a pas de dialogue possible entre les deux. L’Islam n’est pas d’accord avec cette théorie. C’est pour cela que lorsque l’Europe a connu les années noires(2), l’Islam traversait la période des Lumières(3).


- L’indépendance : le religieux doit se contenter de la religion et le scientifique doit se concentrer sur son domaine.
- Le dialogue


Le verset que nous analysons est important car Allah swt voulait nous montrer qu’il y a de nombreuses connaissances concernant les faits scientifiques dans le Saint-Coran qui ont été spécifiées dans le Livre Saint un millier d’années avant même que les hommes de science ne les aient découverts.


Si quelqu’un vous demande si le Saint-Qouran est un livre divin, vous pouvez lui expliquer de 4 façons différentes :


- Par l’intermédiaire de la linguistique arabe
- Par la fidélité historique
- Par l’intermédiaire des prophéties et des prédictions
- Par la connaissance scientifique qui fut découverte plus tard par le monde non-musulman


Analysons le verset : « Ô hommes! Une parabole(4)vous est proposée, écoutez-la : Ceux que vous invoquez en dehors d'Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand même ils s'uniraient pour cela. Et si la mouche les dépouillait de quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicité sont [également(5)] faibles! »


Voici les 3 questions auxquelles nous répondrons :


1 – Pourquoi Allah swt commence-t-Il certains versets par « Ô hommes ! »
2 – Pourquoi Allah swt parle-t-Il de la mouche aux Arabes ? Et quel animal vient après la mouche dans la discussion coranique ?
3 – Comment la mouche est-elle mentionnée dans les narrations concernant Imam Houssain A.S. ?


Dans le Saint-Qouran, il y a deux façons particulières par lesquelles un verset commence : "Ya 'Ayyouhan-Nas" comme ici et "Ya 'Ayyouha l-Ladhina 'Amanou" c’est-à-dire « Ô vous qui croyez ! » Lorsque vous demandez à quelqu’un quelle est la différence entre les deux expressions, il ou elle vous dira que la première s’adresse à toute l’humanité tandis que la seconde s’adresse aux croyants. Les versets commençant par la 1ère expression ont été révélés à Makka et traitent plutôt des principes tandis que ceux débutant par la 2ème expression ont été révélés à Madina.


Une analyse plus approfondie nous montre que l’Islam est une religion pour toute l’Humanité et non pas pour un groupe de personnes sélectionnées. Le Message de l’Islam est universel. De plus, nous apprenons comment prêcher la religion islamique : n’essayons pas de comprendre les branches avant d’étudier les racines. En effet, les racines étaient analysées à Makka ; ensuite les branches étaient analysées à Madina. Les sujets développés à Makka concernaient Dieu. Ce n’est qu’une fois que notre Saint-Prophète saw était à Madina qu’il a commencé à parler du salat(6), du jeûne, du pèlerinage, du zakat, du khoums etc. Lorsqu’Allah swt s’adresse à tous les Hommes en disant "Ya 'Ayyouhan-Nas", Il montre qu’il n’a pas simplement créé l’Homme en l’abandonnant sans guide ou révélation. Non, Il s’est assuré que l’Homme soit guidé ! Vous connaissez tous le Déisme qui est un courant philosophique. Les Déistes pensent que Dieu nous a créés puis nous a laissés nous débrouiller tous seuls.


Pourquoi Allah swt parle-t-Il de la mouche ? Les Arabes détestaient les mouches. Les Arabes avaient l’habitude de vénérer leurs idoles en s’inclinant devant elles. Ils mettaient du safran au-dessus des idoles. C’était pour eux une façon de nourrir leurs idoles. Quand ils s’en allaient, ils voyaient des mouches tournant autour de leurs idoles. Ils détestaient ces mouches qui venaient voler la nourriture de leurs idoles.


Rappelez-vous l’anecdote racontée par Abou Zharr-e-Ghiffari sur le renard qui a bu le lait et uriné sur l’idole(7).


Allah swt veut que les Arabes se rendent compte de leurs erreurs. Au lieu de se fâcher contre les mouches qui volent la nourriture de leurs idoles, ils devraient réfléchir au fait que leurs idoles sont complètement inutiles et que même si elles se mettaient toutes ensemble, elles ne pourraient même pas créer une créature aussi infime que la mouche. Allah swt veut montrer aux Arabes que la petite mouche a plus de pouvoir que leur grande idole. Al Ma’ari explique que le lion puissant se nourrit de matières fécales tandis que l’abeille se nourrit du pollen des fleurs afin de produire du bon miel. Ce qu’il voulait dire c’est que ce n’est pas la force et la grandeur qui comptent mais c’est plutôt le mérite et les actions.


Le verset continue ainsi : « Et si la mouche leur volait quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. » Il s’agit ici d’un miracle scientifique. Pourquoi ? 1000 ans plus tard, les biologistes ont analysé la mouche et ont découvert qu’il s’agit du seul animal qui casse la nourriture en dehors de son corps en utilisant des enzymes qui réduit la nourriture en petits morceaux de telle sorte que si la mouche vous prend une miette de pain, vous ne pourrez jamais le récupérer. En effet, au moment même où la mouche vous vole le pain, les enzymes se mettent à le broyer et à le transformer en liquide de telle sorte que vous ne vous rendrez même pas compte qu’il s’agit de votre pain ! Ce que la mouche vous prend sera tellement transformé que vous ne pourrez plus le reprendre. Lorsque les scientifiques ont découvert cela concernant un être aussi infime que la mouche, tout le monde a pensé qu’ils étaient extraordinaires d’avoir fait cette découverte ! Le Seigneur de l’Univers avait déjà parlé de ce sujet 1000 ans avant !


Allah swt veut nous adresser un message ici. Il nous montre combien la petite créature qu’il a créée est dévastatrice. Et si tel est le cas de la créature, qu’en est-il du Créateur ? Quand vous regardez l’exemple de la mouche, ne soyez pas arrogants. Faites preuve d’humilité.


Un jour, notre 6ème Imam A.S. était assis avec le calife Abbasside Mansour Dawanaqi qui étais assis sur son trône de façon arrogante. À ce moment-là, une mouche vint se poser sur lui et il la chassa. Mais la mouche revenait encore et encore de telle sorte qu’il était en colère et demanda à Imam A.S. « Pourquoi Allah swt a-t-Il créé la mouche ? » Imam A.S. répondit : « Il l’a fait afin d’humilier l’oppresseur ! »


Un calife Fatimide célèbre était assis sur son trône et il ordonna à ce qu’on fasse venir le poète le plus célèbre d’Andalousie en Espagne, Ibne Hani al-Andalousi. Il ordonna ensuite au poète de réciter des vers en son honneur, qui font ses louanges. Le poète dit : « Tu es l’unique qui humilie les masses. » Le calife était très fier et demanda au poète de répéter ce vers encore et encore. Tout à coup, il s’est rendu compte que le trône sur lequel il était commençait à s’effondrer. Il se rendit compte que c’était à cause d’une mouche. Finalement, le trône s’écroula et le poète regarda la foule et récita le verset 73 de la Sourate 22 !


Le verset se termine par : « Celui qui demande l’aide(8)aux idoles est faible et l’idole est encore plus faible. » Que vous soyez un calife abbasside ou fatimide, Allah swt nous explique ici que la mouche qui est si minuscule peut faire de grands dégâts.


Un des Oulamas de Qoum raconte : « Lorsque tous les étudiants du hawza(9) étaient rentrés chez eux en été(10)et que je m’apprêtais à faire de même, mon professeur vint me voir et insista pour que je reste. Nous décidâmes de rester tous les deux (mon professeur et moi-même). Durant ces deux mois de vacances, mon professeur m’enseignait uniquement l’akhlaq(11). Quand il ne restait plus que deux semaines de vacances, le mawlana me demanda de partir. Je me rendis donc dans le petit village où j’habitais. Durant la 1ère nuit chez moi, quelqu’un frappa à la porte à environ trois heures du matin. L’homme était venu me demander : "Quel est le goût des excréments ?" Malgré ma fatigue et l’heure de la nuit, je répondis : "Au début, c’est aigre puis c’est sucré et à la fin, c’est amer." L’homme demanda : "Comment le savez-vous ?" Je répondis : "Je le sais à travers la réaction de la mouche lorsqu’elle entoure des excréments. Au début, la mouche tourne autour des excréments mais n’y pénètre pas, je présume donc que ça doit être aigre ; ensuite je vois qu’elle se dirige au milieu des excréments, je devine alors que ça doit être sucré ; enfin, la mouche fuit les excréments, je comprends tout de suite que ça doit être amer." L’homme était étonné de la froideur et du calme avec lesquels j’avais répondu à ses questions. Je lui expliquai alors : "C’est grâce à mon enseignant d’akhlaq qui m’a enseigné à répondre toujours gentiment et calmement." » Plus l’être humain observe et réfléchit sur la création, plus il réussit à comprendre les créations d’Allah swt.


Notre Saint-Prophète saw utilise également l’exemple de la mouche dans le Wassiyat-e-Abou Zharr(12)Rassoulallah dit à Abou Zharr : « Saches qu’un péché est pour le croyant comme un gros bloc de roche qui lui tombe dessus alors qu’un péché est pour un mécréant comme une mouche posée sur son nez. » Examinons-nous ! Comment réagissons-nous lorsque nous commettons un péché ? Nous sentons-nous coupables ? Avons-nous l’impression d’avoir été frappés et blessés par un gros rocher ? Sommes-nous choqués ?


Que dit notre Saint-Prophète saw à propos du mécréant ? Il dit que le mécréant considère le péché comme une petite mouche venue se poser sur son nez et qu’il fait partir par un simple geste de la main. Le mécréant trouve le fait de pécher comme quelque chose d’anodin. Il dit : « Alors quel est le problème ? Je cesserai de pécher demain ou alors après-demain. Qui m’arrêtera ? Tant que la communauté n’est pas au courant, ça va ! Et tant que mes parents n’en savent rien, ce n’est pas un problème ! » Il commet péché après péché mais il ne ressent aucune culpabilité.


Après que ce verset fut révélé, les juifs se mirent à se moquer de notre Saint-Prophète saw. Étant donné qu’une Sourate du Saint-Qouran est dédiée à l’araignée(13)et que ce verset parle de la mouche, les juifs disaient : « Regardez le Seigneur de Mouhammad, Il n’a rien à faire à part parler d’araignée et de mouche ! » Allah swt révéla alors le verset 26 de la Sourate n°2(14) : « Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n'importe quoi : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus ; quant aux croyants, ils savent bien qu'il s'agit de la vérité venant de la part de leur Seigneur ». Allah swt parle ici du moustique femelle qui peut faire des dégâts grandioses. Vous pouvez être une star dans ce monde mais il suffit que vous alliez en vacances en Afrique et que vous vous fassiez piqué(e) par un moustique et vous attraperez le paludisme ! Vous vous retrouverez à l’hôpital à cause de la morsure d’un moustique ! Avant même que la science ne découvre la fièvre jaune et le paludisme, le Saint-Qouran évoque les dégâts que peuvent causer le moustique !


La question qui se pose est la suivante : est-ce que la mouche ou le moustique a été utilisé dans un hadith concernant Karbala ? Oui, il y a de nombreux hadiths qui parlent de Karbala en employant l’exemple de la mouche et du moustique. Selon un hadith, « celui qui se rappelle de nous et qui a une larme aussi minime que l’aile du moustique en pensant à Aba Abdillah al-Houssain, Allah swt construira une maison pour lui au Paradis de telle sorte que cette larme constituera une barrière entre le Paradis et l’enfer. »


L’on trouve dans le Sahih al-Bouqari qu’un groupe de personnes venant d’Irak vint voir Abdoullah ibne Oumar al-Khattab et lui demanda : « Nous est-il permis de tuer des mouches ? » En entendant cela, Abdoullah proclama : « Les gens d’Irak me demandent s’il est autorisé de tuer une mouche alors qu’ils ont trouvé normal de tuer le petit-fils du Prophète !

 

Notes :

_______________________________________________________

1-Al Haj, le pèlerinage
2-Durant le Moyen Âge, les scientifiques étaient emprisonnés et torturés.
3-L’Empire Islamique était en pleine expansion…Si vous étudiez l’histoire du Caire, de Koufa ou de l’Andalousie, vous vous rendrez compte que l’Islam prospérait dans chaque domaine. De grands scientifiques ont obtenu leurs diplômes de l’Université d’Imam Jaffar as-Sadiq A.S. dans les domaines de la chimie, de la biologie, de l’astronomie etc.
4-Un exemple
5-Tous deux
6-La prière
7-Cf majaliss de Sayed Ammar sur la réforme de la femme en Islam
8- Celui qui sollicite
9-Université islamique
10-Durant les grandes vacances-
11-Bonnes manières
12- Testament, recommandations à Abou Zharr
13- Sourate Anqabout, n° 29
14- Baqarah, la vache

Ajouter votre commentaire

Commentaires des lecteurs

Il n\y a pas de commentaires
*
*

Le site des Imams Al Hassan et Al Houssein pour le patrimoine et la pensseé islamique.